3
Mode XIXe – Ombeline

Plus près des nuages.


MODE XIXe

Imiter le ciel en bleu pour s’en rapprocher un peu.


« GABRIELLE ET PARIS »

15 mai 1889. Après 2 ans, 2 mois et 5 jours de construction, ça y est, la tour Eiffel est ouverte au public, pour le premier jour de l’Exposition universelle.

Gabrielle a enfin pu réaliser son rêve : monter sur la tour dès son ouverture. Elle porte une robe de dentelle et une ombrelle assortie. Son coeur battait vite lorsqu’elle est montée dans l’ascenseur, mais ce n’était rien par rapport au choc qu’elle a éprouvé en sortant au troisième étage.

Paris s’étend à ses pieds 300 mètres plus bas. Gabrielle a dû ouvrir son ombrelle, moins pour protéger son teint blanc du soleil que pour supporter la lumière qui se dégage de sa ville.

Gabrielle est jeune, elle marche rapidement sur la terrasse de la plus haute tour du monde, elle est animée par l’envie de vivre. Ça sent bon le ciel, ça lui prend la tête, ça lui coupe la respiration et pas mèche de savoir d’où lui viennent ces jolis mots dans la tête, si c’est elle qui délire ou Paris qui lui parle.

Mode XIXe

Ateliers disponibles pour ce thème

Pack 5 ateliers de votre choix à prix spécial

Vous avez raté le prix spécial d’un atelier ?

Voici de quoi vous rattraper avec cette offre.

Cliquez sur l’image pour tout savoir.

livre-de-vie-pack-5-ateliers